Accueil ATP ATP – San Jose Del Potro vise le top 3

Del Potro vise le top 3

-

Engagé à Los Cabos (ATP 250) alors que la plu­part des favo­ris ont choi­si Washington, Juan Martin del Potro a un bon coup à jouer dans la course à la troi­sième place mon­diale qu’il se dis­pute avec Alexander Zverev. Si ce der­nier ne conserve pas son titre dans la capi­tale amé­ri­caine et que dans le même temps l’Argentin arrive en finale du tour­noi mexi­cain, ce der­nier rejoin­dra Nadal et Federer sur le podium de l’ATP. 

Et si Juan Martin del Potro deve­nait numé­ro 3 mon­dial pour la pre­mière fois de sa car­rière dès lun­di pro­chain ? Mathématiquement c’est pos­sible puisque Alexander Zverev, qui le devance de 270 points, aura la charge de rat­tra­per ses 500 points acquis à Washington la sai­son pas­sée lors­qu’il avait faci­le­ment rem­por­té le tour­noi. Dans le même temps, il fau­drait bien évi­dem­ment que la tour de Tandil atteigne, au mini­mum, la finale du tour­noi de Los Cabos (ATP 250) sur lequel il est enga­gé tout en pre­nant en compte les 45 points qu’il avait obte­nu en s’in­cli­nant au troi­sième tour de Washington en 2017. Pour résu­mer, si Sascha ne conserve pas son titre et que Del Potro atteint au moins la finale au Mexique, ce der­nier sera assu­ré d’ac­cé­der pour la pre­mière fois de sa vie aux trois pre­mières places mon­diales. Un scé­na­rio tout à fait possible. 

Un bou­le­vard mexicain ?

Sans sur­prise, le vain­queur de l’US Open 2009 est tête de série numé­ro 1 sur le tour­noi mexi­cain et il est déjà en quarts de finale après sa vic­toire, non sans dif­fi­cul­té, face au qua­li­fié Marcos Giron (446ème) la nuit der­nière. Il joue­ra face au 301ème Egor Gerasimov, tom­beur sur­prise du tenant du titre Sam Querrey, pour une place dans le der­nier car­ré. S’il par­vient jusque là, Juan Martin ren­con­tre­ra Damir Dzumuhur ou Michael Mmoh. Autant dire que l’Argentin a toutes les chances d’at­teindre la finale s’il main­tient son niveau de jeu des der­nières semaines. L’autre par­tie de tableau est com­plé­tée par Adrian Mannarino qui affron­te­ra Cameron Norrie tan­dis que Fabio Fognini défie­ra Yoshihito Nishioka. Rien de bien inquié­tant pour l’ac­tuel numé­ro 4 mon­dial qui aura, sans aucun doute, un œil du coté de la côte est des États‐Unis. 

Instagram
Twitter