AccueilATPDjokovic : « Lorsque les gens occupent des posi­tions diri­geantes, il n’est pas…

Djokovic : « Lorsque les gens occupent des positions dirigeantes, il n’est pas dans leur intérêt de changer »

-

En créant une nouvelle asso­cia­tion de joueurs profes­sion­nels cet été, la PTPA, Novak Djokovic ne s’est pas fait que des alliés, bien au contraire. Plusieurs joueurs dont Rafael Nadal, Roger Federer et Andy Murray se sont prononcés en défa­veur d’un schisme au sein du circuit profes­sionnel malgré les appels du pied du numéro 1 mondial qui estime sa cause juste et justi­fiée. Interrogé par les jour­na­listes locaux lors d’un media day à Belgrade cette semaine, le local a détaillé ses grandes idées et surtout dénoncé le système en place depuis des années. 

« J’ai déjà souligné pour­quoi cela doit exister. Cela ne nous est pas venu seule­ment à l’es­prit, mais c’est une idée qui existe depuis plus de 20 ans. Goran (Ivanisevic) est mon entraî­neur, il était dans la première géné­ra­tion qui voulait créer une telle orga­ni­sa­tion. Il y a eu plusieurs de tenta­tives, mais en raison de divers facteurs, ils ont échoué. Le tennis est un sport mondial, il est popu­laire dans le monde entier et il est très impor­tant. Mais d’un autre côté, le tennis, hors du top 10, est timide lors­qu’il s’agit d’ex­ploiter son plein poten­tiel. Il y a un problème, car il y a un mono­pole et un système qui gouver­ne­ment depuis des décen­nies, et lorsque les gens occupent des posi­tions diri­geantes, il n’est pas dans leur intérêt de changer. Je n’ai pas parti­cipé à la créa­tion de l’or­ga­ni­sa­tion pour m’op­poser à qui que ce soit. Le but est de repré­senter les droits des joueurs de tennis, nous savons que nous avons un long chemin à parcourir », a déclaré le Serbe tel un poli­ti­cien affranchi. 

Instagram
Twitter