AccueilATPDjokovic risque gros même en Serbie

Djokovic risque gros même en Serbie

-

Il n’y a pas qu’en Australie où Novak Djokovic pour­rait avoir des problèmes. Du moins sur le papier, car le Serbe le plus connu au monde n’a pas respecté les règles de son pays.

Le numéro 1 mondial a reconnu ce mercredi avoir reçu un jour­na­liste de L’Equipe le 18 décembre, alors qu’il avait eu connais­sance de la posi­ti­vité de son test PCR le 17 décembre au soir. Si Nole a reconnu une « erreur de juge­ment », il a surtout enfreint les lois sani­taires instau­rées en Serbie comme dans le monde entier depuis le début de la pandémie. 

Ana Brnabic, la Première ministre serbe, décla­rait à la BBC que ne pas s’isoler après un test positif était une « viola­tion claire ». La peine maxi­male pour cette infrac­tion est de trois ans d’emprisonnement.

On doute que Novak Djokovic en arrive là, évidem­ment. Mais il devra quoi qu’il arrive rendre des comptes égale­ment dans son pays. Aussi.

Instagram
Twitter