AccueilChallengerDidier Gérard (directeur de l'Open d'Orléans) : "J'étudie tous les scénarios possibles...

Didier Gérard (directeur de l’Open d’Orléans) : « J’étudie tous les scénarios possibles et ils sont nombreux »

-

Comme nous l’avons fait hier avec Matthieu Blesteau, il est très instructif de rester au contact des orga­ni­sa­teurs de tour­nois qui depuis des années font vivre le « spec­tacle » tennis dans nos régions. 

Didier Gérard en fait forcé­ment partie puis­qu’il orga­nise l’Open d’Orléans (28 septembre au 4 octobre) qui est l’un des plus gros tournoi du circuit Challenger puis­qu’il est inscrit dans la caté­gorie des ATP 125. 

Au delà de l’as­pect sportif, l’Open d’Orléans est aussi devenu un rendez‐vous incon­tour­nable pour la région. Avec le chan­ge­ment de date de Roland‐Garros, l’Open d’Orléans est donc placé lors de la deuxième semaine du tournoi du Grand Chelem sur terre battue, une « nouveauté » que Didier Girard prend avec fair‐play : « Le pire aurait été la première semaine. Là, je pense même que c’est un vrai avan­tage car il y a aura comme d’ha­bi­tude j’ai envie de dire des surprises dans les premiers tours et je pourrai alors utiliser mon télé­phone (rires). Orléans est seule­ment à une heure de l’avenue Gordon‐Bennett. »

En dehors de cette nouvelle program­ma­tion, Didier Girard reste attentif à la situa­tion et saura aussi le moment venu proposer des « inno­va­tions » si cela est néces­saire :« J’étudie tous les scéna­rios et ils sont nombreux, et je pense que c’est logique d’avoir cette atti­tude. J’ai même proposé à la FFT en cas d’an­nu­la­tion de Roland‐Garros si la trêve ATP devait se prolonger d’or­ga­niser un Open d’Orléans avec les joueurs fran­çais dans un format à définir. »