Accueil Interviews "J'ai de très grandes ambitions avec Anastasia"

« J’ai de très grandes ambitions avec Anastasia »

-

Vainqueur de Julie Coin, Anastasia Pavlyuchenkova jouera au troisième tour Safina, la numéro 1 mondiale, un rendez-vous qui ne fait pas peur à Patrick Mouratoglou qui fait le point pour nous sur sa protégée et ses ambitions dans le tennis.
.Tu as été assez surpris que l’on ait insisté sur le fait qu’Alizé Cornet ne possèdait pas un revers chopé et que cela était une carence à ce niveau !

En effet vous expliquiez que pour être numéro un mondial il faut un revers coupé. Et bien je ne pense pas du tout que cela soit vrai et vérifié, je pense même que c’est faux. L’idée qu’il faut être complet pour gagner des tournois du Grand Chelem, je n’y crois pas. Les Williams n’ont jamais eu de revers coupés, idem pour Sharapova »

Aujourd’hui tu t’occupes d’Anastasia Pavlyuchenkova, une fille qui a eu une progression assez phénoménale ?
Anastasia Pavlyuchenkova progresse vite, elle est passée de la 300e place à la 27e en un an, ce n’est pas rien. En même temps, il faut aussi savoir gérer tout cela. Il ne faut pas se précipiter, ne pas brûler des étapes, c’est essentiel. Dans une progression, il y a des points de passage, des moments importants pour passer un message, trouver le bon mot, c’est ce que j’essaye de faire tous les jours avec Anastasia.

Il se dit que tu as de grandes ambitions avec elle ?
Je crois en Anastasia bien évidemment, et je crois en elle pour aller très très haut. Ce qui m’intéresse ce sont les résultats, et j’ai des objectifs élevés. Rencontre Safina finalement c’est bien, c’est un tirage presque idéal car il y un vrai défi. On jouera sûrement sur un grand court, Anastasia n’aura rien à perdre.

Il semble effectivement que tu as de l’ambition, c’est pour cela que ton académie s’est réorganisée ?
Les tournois du Grand Chelem, et les places de numéro 1 sont nos objectifs. On s’est organisé pour mettre en place des choses qui sont uniques. On va constituer un team de 6 joueurs, il sera composé de filles ou de garçons dont on pense qu’ils ont le potentiel pour atteindre les plus beaux objectifs du tennis. Aujourd’hui nous n’avons que deux membres : Anastasia Pavlyuchenkova et le Bulgare Gregor Dimitrov mais on sait déjà qui on veut pour les accompagner.

Alors qui ?
Je ne vous le dirai pas, mais il n’y a pas de français dans les 4. En plus de ce team de 6, on va monter un team « junior » de 20 membres. Tout cela se met en place, et je le répète, je ne cherche que des résultats, c’est mon objectif, des résultats.

Instagram
Twitter