AccueilUS OpenDominic Thiem remporte l’US Open après une finale insensée !

Dominic Thiem remporte l’US Open après une finale insensée !

-

Au terme d’une finale dérou­tante et en trois parties, Dominic Thiem a remporté son premier titre du Grand Chelem à l’US Open (2–6, 4–6, 6–4, 6–3, 7–6(6) en 4h de jeu). Une première pour un membre de la nouvelle génération. 

Quand on dit que le tennis est un sport où le mental à une place prépon­dé­rante, c’est une affir­ma­tion qui est loin d’être erronée. La preuve, une nouvelle fois, avec cette finale tota­le­ment dérou­tante de l’US Open 2020. Une édition qui restera dans les annales par son absence totale de public et par la disqua­li­fi­ca­tion impro­bable du grand favori, Novak Djokovic. Elle le restera égale­ment par le dénoue­ment trou­blant de ce dernier match d’une quin­zaine riche en rebondissements. 

Pendant le temps des deux premiers sets, c’est comme si les rôles avaient été d’un coup inversés. Thiem dans la peau d’un Zverev peu impliqué et appliqué lors de ses débuts de match et Zverev dans la peau d’un Thiem en mode bull­dozer depuis deux semaines. Sanction immé­diate, l’Autrichien, tota­le­ment amorphe, est sèche­ment mené deux sets à rien après seule­ment 1h20 de jeu.

Mais bien décidé à rendre la pareille à « son pote », Sascha se mis à tota­le­ment déjouer dans les deux sets suivants. Très proba­ble­ment rattrapé par la pres­sion de remporter un tout premier Majeur mais aussi par ses petits défauts beau­coup trop visibles depuis le début de son tournoi. On ne lui en voudra pas, il n’est pas le premier et ne sera pas le dernier. Offrande bien reçue : 6–3, 6–4 en 1h35.

Encore sonné par le retour de Thiem, le 7e mondial entame l’ul­time set en se faisant breaker d’en­trée. Mais l’Autrichien a aussi la main qui tremble et rend direc­te­ment sa mise en jeu. Décidément, on se dit qu’aucun des deux joueurs n’a envie d’aller cher­cher ce titre qui peut changer leur carrière à tout jamais. Boosté par cette « révolte », Zverev se montre plus agressif et parvient à faire craquer, à 4–3, son adver­saire au meilleur des moments. Le nouveau protégé de David Ferrer à donc deux occa­sions de remporter ce match au scénario fantai­siste mais rien n’y fait : 5–5. La balle est plus lourde que jamais et c’est à Thiem de rendre le cadeau : 6–6. Les deux joueurs sont au bout du rouleau, quand Thiem a des crampes, c’est Zverev qui commet deux doubles fautes. La tension est à son comble, les deux joueurs ne font plus que « pousser » la balle, et c’est fina­le­ment Dominic Thiem, au bout de l’ef­fort et du suspense, qui remporte son premier Majeur après une intrigue incroyable.

Il devient ainsi le premier joueur hors big 4 à remporter un tournoi du Grand Chelem depuis le sacre de Stan Wawrinka ici même en 2016. Et on peut dire sans trem­bler que c’est mérité. 

Instagram
Twitter