AccueilWLT AwardsRaonic, un award pour un tricheur ?

Raonic, un award pour un tricheur ?

-

Milos Raonic a peut‐être été primé dans son pays pour sa très belle année spor­tive, mais il a semble‐t‐il encore beau­coup à apprendre sur le plan de l’at­ti­tude et surtout du fair‐play. Comment oublier en effet ce déplo­rable « acci­dent » inter­venu lors de ce 3e tour à Montréal face à Juan Martin Del Potro ? A un moment clé du match, le Canadien avait effec­ti­ve­ment touché le filet à la vue de tous – sauf de l’ar­bitre – mais s’était bien gardé de le signaler, afin de garder le béné­fice de ce point qui lui procu­rait une balle de break. Surpris et déçu par l’at­ti­tude de son adver­saire, Del Potro n’avait pas manqué de commenter l’af­faire peu après la rencontre sur Twitter : « Je suis très énervé par ce match que je viens de perdre. Surtout pour ce qui s’est passé à la fin… Je crois que tout le monde a vu. »

Malgré cela, Milos Raonic ne regret­tait pas son geste en confé­rence de presse. « J’ai eu de la chance que le juge de ligne n’ait rien vu. C’est une chance pour moi, de la malchance pour lui. Cela peut vrai­ment aller dans un sens comme dans l’autre. C’est comme lorsque l’on n’a plus de chal­lenges et qu’un juge de ligne se trompe. C’est de la malchance. C’était dur pour lui sur un point aussi impor­tant. Je ne sais pas si j’au­rais dû me dénoncer. Si vous vous étiez trouvé dans la même situa­tion, que ça vous donnait une balle de débreak, auriez‐vous rendu le point ? Hypothétiquement, le point aurait dû lui revenir. Mais tech­ni­que­ment non. »

Techniquement, Juan Martin Del Potro s’est donc fait voler. Hypothétiquement, son adver­saire a triché. Concrètement, il mérite donc la raquette de plomb !

LA RAQUETTE DE PLOMB MASCULINE DE L’ANNEE : RENDEZ‐VOUS A 19h00 POUR VOTER !

Raquette de Plomb : votez ! (WTA)

Votez encore pour la Raquette de Platine 2013, ici !

Instagram
Twitter