AccueilActuFederer et le statut de favori

Federer et le statut de favori

-

Roger Federer a fait salle comble hier en donnant sa première confé­rence de presse des Jeux olym­piques. Le numéro 1 mondial va disputer ses quatrièmes Olympiades après Sydney, Athènes et Pékin. Il n’a remporté, pour l’ins­tant, qu’une seule médaille olym­pique : la médaille d’or en double aux cotés de Wawrinka en 2008. Cette année, il est tête de série n°1 et débu­tera la compé­ti­tion face au Colombien Alejandro Falla. Tous les obser­va­teurs s’ac­cordent à dire que la suite du tableau est à sa portée. Il est donc le favori de cette édition. Le Suisse est revenu sur son statut devant les journalistes :

« Novak (Djokovic) dit que je suis le favori. Je l’ai battu à Wimbledon en jouant très bien, je suis n°1, donc oui, je peux être consi­déré comme le favori. »

Cependant le vain­queur de Wimbledon a égale­ment admis que ces JO ne seraient pas non plus un long fleuve tran­quille. Il a rappelé que le format du tournoi ne ressem­blait en rien à celui du Grand Chelem :

« Ce tournoi est diffé­rent de Wimbledon, les premiers tours sont piégeurs. Ce n’est pas plus facile qu’à Wimbledon, c’est même plus dur, car les matchs sont au meilleur des trois set. Cela resserre l’écart entre les joueurs. J’en suis conscient. Mais gagner Wimbledon a aussi renforcé ma confiance. »

Ensuite, celui qui vise à Londres sa première médaille en simple a reconnu qu’il ressen­tait plus de pres­sion pour ce tournoi :

« Il se dispute seule­ment tous les quatre ans. Vous n’avez qu’une, deux ou trois chances de le gagner dans toute votre vie. »

La quatrième sera peut‐être la bonne.

Instagram
Twitter