ATP - Den Bosch
Mahut tient sa finale !

Nicolas Mahut n’en finit plus de surprendre. A ‘s-Hertogenbosh, le Français s’est qualifié pour la finale du tournoi en éliminant un spécialiste de la surface, le Belge Xavier Malisse. Le score, 6-3 6-3 en 1h13 de jeu. Une belle perf qui lui offre le droit de défier Stanislas Wawrinka pour le titre demain.

Mahut peut savourer sa victoire, cela faisait six ans qu’il attendait de re-goûter à la saveur d'une finale sur le circuit ATP. Depuis sa défaite à Newport en 2007, le Parisien a eu un parcours en dents de scie, le contraignant à se rabattre sur les circuits Challenger et Future. Pire encore, lourdement blessé, le Parisien a même songé à mettre un terme à sa carrière cette année. D’où ces larmes qu’il n’a pu contenir à l’issue de sa finale perdue en double à Roland Garros (ndlr : au tie-break de la dernière manche face aux frères Bryan). Nul doute que cette belle semaine à ‘s-Hertogenbosch lui permettra de tirer un trait, du moins provisoirement, sur cette défaite amère.

Après être sorti des qualifications, puis avoir battu Berankis, Kuznetsov et Donskoy -soit déjà six victoires !-, Mahut abordait cette demi-finale en posture d’outsider face à Xavier Malisse. Pour ceux qui l’ignoraient, Xavier Malisse, c’est tout de même une demi-finale à Wimbledon –en 2002, certes-, mais aussi un quatrième tour en 2011 et en 2012. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si le Belge a écarté David Ferrer et Yen-Hsun Lu de sa route cette semaine. S’il a parfois paru friable dans le jeu, Nicolas Mahut a pu s’appuyer sur son service pour faire la différence aujourd’hui, claquant 11 aces (contre deux pour son adversaire) et convertissant 75% des points disputés derrière sa mise en jeu. Au final, Mahut a réalisé le break à quatre reprises dans le match, ne concédant sa mise en jeu qu’à une seule reprise, la faute à un bras tremblotant au moment de conclure la partie. Il mérite donc amplement sa qualification et abordera sa finale avec le plein de confiance.

De la confiance, il lui en faudra pour espérer titiller Stanislas Wawrinka. Mais au vu de ce que Nicolas a démontré tout au long de la semaine, on se dit que l’exploit est possible. Avec une telle solidité au service et un brin de réussite supplémentaire, il pourrait bien faire plier le dixième joueur mondial, loin d’être un spécialiste du gazon (ce sera sa première finale sur la surface). Une victoire offrirait au Français son tout premier titre en simple en déjà 13 ans de présence sur le circuit ATP. Une chose est sûre, quel que soit le dénouement de cette finale, Mahut pourra se féliciter de cette semaine et du bond de presque 100 places qu’il est assuré de réaliser au classement. De bien bon augure avant le Grand Chelem londonien.

Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.