AccueilATPNadal : "Il me semble difficile qu’il puisse y avoir un grand...

Nadal : « Il me semble difficile qu’il puisse y avoir un grand tournoi à court ou moyen terme »

-

Invité d’une émis­sion de radio sur la Cope et Onda Cero, Rafael Nadal a été inter­rogé sur les craintes d’une saison blanche dans le tennis. Le numéro 2 mondial s’est d’abord montré assez pessi­miste : « Je ne parierai pas sur un Grand Chelem sans public. La Liga (cham­pionnat de foot­ball espa­gnol) et la Ligue des Champions se font dans un pays et sur un même conti­nent et ils pour­raient terminer la saison. Mais le tennis est mondial, de pays en pays, semaine après semaine. Les voyages et l’organisation impliquent la mobi­li­sa­tion d’un grand nombre de personnes et implique un fort niveau de risque. Nous devons faire preuve de respon­sa­bi­lité. Il me semble diffi­cile qu’il puisse y avoir un grand tournoi à court ou moyen terme. Nous devons penser au bien être général de notre sport et avoir confiance, que les choses vont s’arranger. Mais la première chose à faire est de surmonter la tragédie que nous vivons et nous verrons ensuite comment nous pour­rons nous remettre en marche. »

« Maintenant, si on peut reprendre à huis clos, alors je serai ravis »

Le Majorquin a ensuite tenu à clari­fier sa posi­tion concer­nant la possible tenue des tour­nois à huis clos : « Je n’ai pas dit que je ne voulais pas de tennis à huis clos, j’ai dit que je voyais mal une reprise. Maintenant, si on peut reprendre à huis clos, alors je serai ravis. » L’Espagnol a conclu en confiant qu’il était notam­ment en contact avec Novak Djokovic : « La semaine dernière, nous avons parlé pendant des heures et des heures au sein du conseil (des joueurs) et entre nous pour faire avancer la situa­tion de notre sport. Nous ne pouvons rien décider, mais dans notre posi­tion, étant dans le Top 100 mondial, nous pouvons réflé­chir à la manière d’aider les joueurs et le personnel de l’ATP à survivre. »