AccueilInsoliteSantoro : « S’il faut claquer de l’argent pour être heureux, je pense…

Santoro : « S’il faut claquer de l’argent pour être heureux, je pense que l’on a rien compris »

-

On l’a dit souvent mais le site Tennis Legend fait un boulot de fou avec les diffé­rentes inter­views en podcast qu’il propose. En cette fin d’année, une sélec­tion des meilleurs moments est mise en ligne. Notre atten­tion s’est donc portée sur un passage autour de l’argent avec Fabrice Santoro. 

« Battling Fab » explique avec beau­coup de sincé­rité ce qu’être riche signifie pour lui alors même qu’il vient d’un milieu très modeste et qu’il a remporté plus de 10 millions de dollars de prize money dans sa carrière : « Grâce à mon éduca­tion, j’ai toujours gardé les pieds sur terre. Même si je dépense plus d’argent que la moyenne, je ne gaspillerai jamais un euro parce que c’est dans mes gênes. Je ne me souviens pas de mon premier gros chèque, en revanche quand à 15 ans on gagne plus d’argent que son père, c’est forcé­ment un choc. Je viens d’une famille modeste, mon papa était ouvrier, ma mère ne travaillait pas et les fins de mois commen­çaient autour du 1012 du mois. Mais malgré cette situa­tion, on a manqué de rien et donc, quand j’ai pu renvoyer l’as­cen­seur, je l’ai fait »

Interrogé sur l’idée du fameux gros achat, Fabrice explique qu’il a trop de respect pour l’argent pour faire ce genre de choses, même s’il avoue avoir craqué pour quelques belles voitures par exemple.

Enfin sur sa défi­ni­tion de la richesse, il est assez clair : « S’il faut claquer de l’argent pour être heureux, je pense que l’on a rien compris »

Instagram
Twitter