AccueilOpen d'AustralieDjokovic, l'espoir s'envole ?

Djokovic, l’espoir s’envole ?

-

A une semaine et un jour du début de l’ATP Cup, Novak Djokovic n’a toujours pas commu­niqué sur ses inten­tions pour le début de l’année 2022. Au début du mois, il avait pour­tant dit qu’il le ferait rapi­de­ment en appre­nant que le vaccin serait obli­ga­toire pour la tournée australienne.

Mais étant donné qu’il est toujours inscrit pour la compé­ti­tion par équipe et l’Open d’Australie, faut‐il croire qu’il ira ? Pour qu’il puisse jouer au pays des kangou­rous, le numéro 1 mondial doit être vacciné, ou obtenir une exemp­tion médi­cale déli­vrée par un comité de spécia­listes de la santé. Celle‐ci est accordée en fonc­tion de condi­tions très strictes, défi­nies par l’Australian Technical Advisory Group on Immunization (ATAGI).

Un joueur de tennis non‐vacciné pour­rait donc jouer l’Open d’Australie si : il a souf­fert d’une maladie cardiaque inflam­ma­toire au cours des trois derniers mois, il a contracté le virus au cours des derniers mois, il a souf­fert d’une maladie grave attri­buable au vaccin, il a eu des problèmes de santé pour lesquels le vaccin peut repré­senter un danger. 

Sur le papier, même si les infor­ma­tions médi­cales demeurent secrètes, Novak Djokovic ne semble pas vrai­ment éligible à l’une de ces condi­tions. Et à en croire la récente sortie de son père, il n’est proba­ble­ment pas vacciné. L’espoir s’en­vole un peu à l’heure actuelle…

Instagram
Twitter