AccueilWLT AwardsRaquette de plomb féminine de l'année - Le trou d'air de Kasatkina...

Raquette de plomb féminine de l’année – Le trou d’air de Kasatkina (2/4)

-

Un trophée plus ou moins triste, qui vient ironi­que­ment saluer une joueuse dont les perfor­mances ou le compor­te­ment n’ont pas été à la hauteur au cours de cette année. Manque de fair‐play, spirale néga­tive, esprit peu combatif… ou, pis, manque­ment sérieux aux règles, quelles qu’elles soient. Évidemment, ce trophée est aussi un encou­ra­ge­ment à faire mieux l’année prochaine ! A prendre avec une pincée (ou une grosse louche) de second degré.

Daria Kasaktina n’a qu’une envie, oublier cette année 2019 cauche­mar­desque. La Russe de 22 ans a chuté au 69e rang mondial et a essuyé 11 défaites dès le premier tour en 21 tour­nois. A Moscou, elle a fait des aveux sur sa saison : « J’ai du mal à trouver les mots justes pour décrire ma saison avec préci­sion et ne pas être criti­quée (rires). J’aimerais dire que cette saison a été riche en hauts et en bas, mais le fait est que tout s’est mal passé et qu’il y a très peu de choses posi­tives. Je suis très heureuse qu’elle se termine. Je vais main­te­nant me décon­necter et me préparer à repartir de zéro l’année prochaine. Je n’ai pas besoin de gagner beau­coup de points pour rester dans le clas­se­ment, mais main­te­nant je dois réflé­chir, résoudre les erreurs commises et essayer de profiter à nouveau lorsque je suis sur le court. »