AccueilWTAEt si c'était Mauresmo..?

Et si c’était Mauresmo..?

-

Demi‐finaliste à Cincinnati la semaine passée (battue par Nathalie Dechy), Amélie s’est quali­fiée pour le second tour du tournoi de New Haven, en battant l’Estonienne Kaia Kanepi en deux heures et demi de jeu (6–2, 6–7[3], 6–2).

L’ancienne n°1 mondiale, victime de bles­sures à répé­ti­tion qui ont gâché ses dernières semaines, semble revenir de la meilleure des manières sur le circuit : en enchaî­nant les victoires.

Mais plus qu’une victoire, la Française a retrouvé le goût du jeu, du court, de la compé­ti­tion. Ce qui n’était pas le cas il y a encore deux mois, à la sortie de Wimbledon : « C’est tout simple­ment une belle victoire. C’est impor­tant de sortir de ce genre de matches avec la victoire. je suis contente parce que la forme physique est là, et cela s’est vu »

Blessée plusieurs semaines après sa défaite face à Serena Williams au 3ème tour de Wimbledon, Amélie a dit avoir voulu arrêter le tennis :  » Je n’avais pas une énorme envie de conti­nuer mais je ne voulais pas que ça se termine avec des senti­ments aussi néga­tifs », avant d’en­chaîner : « Je pense que mon corps ne tient plus le coup comme par le passé. C’est un fait. C’est frus­trant, mais il faut faire avec ».

Au lieu de cela, la Francilienne a pris le temps de se soigner et de revenir sur les courts juste avant l’US Open. Et sur un circuit féminin où personne ne semble vrai­ment s’af­firmer comme leader, Amélie avoue qu’elle a de nouveau quelques idées derrière la tête : « Je pensais que Maria Sharapova allait être la n°1 cette année mais elle s’est blessée. Cela pour­rait être le moment pour moi d’es­sayer de revenir au meilleur niveau et de voir ce que je peux y faire ».

A commencer par l’US Open, où elle reste sur 4 quart de finale et deux demi‐finale consé­cu­tives. Et si c’était Mauresmo…? 

Instagram
Twitter