AccueilWTAWTA - StrasbourgDodin (au sujet du déclin français) : "Nous les femmes, sommes un...

Dodin (au sujet du déclin français) : « Nous les femmes, sommes un peu plus fébriles psychologiquement que les hommes. Il n’est donc pas rare de voir une joueuse du top 5 dégringoler au classement très rapidement »

-

Demi‐finaliste aux Internationaux de Strasbourg où elle réalise une semaine quasi‐parfaite pour le moment, Océane Dodin, que nous avons inter­rogée concer­nant le déclin trico­lore chez les dames, nous a livré cette analyse.

« Vous savez et je ne vous apprend rien que les femmes sont un peu plus fébriles psycho­lo­gi­que­ment que les hommes. Il n’est donc pas rare de voir une joueuse du top 5 dégrin­goler au clas­se­ment très rapi­de­ment pour revenir ou pas par la suite. C’est un peu pour cela que je ne suis pas forcé­ment inquiète. On a tous un peu des carrière « Yo‐Yo », c’est ainsi, on bosse toutes pour éviter cela bien sûr mais cela arrive encore fréquemment. »