Accueil ATP Federer, et maintenant ?

Federer, et maintenant ?

-

En postant un message sur les réseaux sociaux, Roger Federer a annoncé qu’il ne rejouera pas en 2020. La raison est simple : le Suisse a subi une deuxième arthroscopie de son genou droit après celle de février. Cette décision est logique voire prévisible au regard de ses dernières sorties médiatiques comme celle de son coach Severin Lüthi qui a déclaré sur la SRF : « Roger n’a pas récupéré aussi vite qu’on l’espérait. »

Lüthi : « Roger n’a pas récupéré aussi vite qu’on l’espérait »

Même si la saison, toujours suspendue, reprend, le Bâlois ne « ratera » que trois ou quatre mois de compétition. Mais c’est surtout l’avenir qui suscite de nombreuses interrogations. L’actuel quatrième joueur mondial reviendra sur le circuit en janvier 2021 à 39 ans et demi et il lui sera de plus en plus difficile d’avoir la capacité à enchaîner des grosses performances face aux cadors et dans les grands événements, notamment en Grand Chelem dans le format des cinq sets. Bien que cette annonce rappelle celle de 2016 avant de revenir de la plus belle des manières en remportant l’Open d’Australie, Indian Wells, Miami et Wimbledon, la situation est bien différente avec le temps qui passe, des jeunes qui ne cessent de progresser et un Novak Djokovic toujours aussi fort.

Wimbledon comme ultime défi ?

Si le Bâlois parvenait à remporter un 21e titre du Grand Chelem en 2021 alors qu’il fêtera ses 40 ans le 8 août, la performance serait tout simplement sensationnelle après une année 2020 marquée par deux opérations et un circuit à l’arrêt. Roger Federer est habitué à repousser les limites et il a toujours prouvé que rien n’était impossible. Comme il a toujours su le faire par le passé, il va se servir de cette coupure pour se régénérer et « être à 100 % et jouer à son plus haut niveau » comme il l’a déclaré dans son annonce. Le but : s’offrir une dernière tentative en forme d’ultime défi pour tenter la quête d’un 21e titre du Grand Chelem qu’il a sans doute coché dans « son » jardin de Wimbledon.

Instagram
Twitter