AccueilATPNadal : « J’aimerais qu’on se souvienne de moi comme d’une bonne personne,…

Nadal : « J’aimerais qu’on se souvienne de moi comme d’une bonne personne, bien plus que d’un champion »

-

Après avoir offi­ciel­le­ment annoncé sa parti­ci­pa­tion au Masters 1000 de Paris (du 2 au 8 novembre 2020), Rafael Nadal a accordé une inter­view exclu­sive au quoti­dien espa­gnol El Periodico.

Interrogé sur la trace qu’il voudrait laisser après sa retraite profes­sion­nelle, l’homme aux 20 titres du Grand Chelem souhai­te­rait avant tout qu’on se souvienne de lui comme quel­qu’un de bien : « Pour moi, de loin, la ques­tion person­nelle est plus impor­tante que la ques­tion profes­sion­nelle. Je dis toujours que j’ai­me­rais qu’on se souvienne de moi comme d’une bonne personne, bien plus que d’un cham­pion ou quoi que ce soit d’autre », a déclaré le Majorquin soucieux de l’image qu’il renvoie avant de poursuivre.

« Car, au final, les victoires, les titres, sont des moments de bonheur, d’eu­phorie, d’adré­na­line, de succès, mais tout cela est tempo­raire et j’ai toujours été très clair à ce sujet ; le succès et l’in­térêt que vous suscitez chez les gens, dans les entre­prises, sont tempo­raires. Cet intérêt est pour ce que je fais, pas pour ce que je suis. L’important est que les gens qui vous connaissent aient une opinion posi­tive de vous, alors que l’image qui est trans­férée dans le monde peut être fabriquée. »

Instagram
Twitter