AccueilATPBonzi : "J’étais vraiment à deux doigts de vomir sur le court"

Bonzi : « J’étais vraiment à deux doigts de vomir sur le court »

-

Comme le rapporte Ouest‐France, qui couvre de près le Challenger de Rennes, Benjamin Bonzi a failli nous faire une « Sampras » lors de son premier set face au Polonais Zuk (162e) après un échange d’une rare inten­sité au cinquième point du tie‐break : « J’étais vrai­ment à deux doigts de vomir sur le court », a expliqué celui qui, dans l’ombre, est en train de réaliser une saison impressionnante. 

Vainqueur fina­le­ment en deux manches (7–6, 6–3), Benjamin s’est donc qualifié pour les quarts de finale. La folle série continue pour le Français après avoir déjà remporté deux Challengers de suite en quinze jours, à Saint‐Tropez et Cassis.

Même s’il espère réaliser la passe de trois, il a avoué que ça commen­çait à tirer un peu de tous les côtés : « Sur le papier, on ne s’arrête pas là non. J’ai envie d’aller plus loin. Mais c’est vrai que ça commence à être un peu dur. Je remercie le public d’être resté ce soir, sans leur soutien ça aurait été très compliqué. »

Benjamin Bonzi affron­tera ce vendredi le Britannique Liam Broady. 

Instagram
Twitter