AccueilCoupe DavisCoupe Davis : violent clash entre les joueurs et la Fédération espagnol

Coupe Davis : violent clash entre les joueurs et la Fédération espagnol

-

Le président de la Fédération espa­gnole de tennis (RFET), Pedro Muñoz voudrait que la demi‐finale oppo­sant l’Espagne et les Etats‐Unis se déroule dans les arènes de Las Ventas à Madrid, soit à environ 600 mètres d’al­ti­tude. Les joueurs se disent « trompés »

A quatre mois de la demi‐finale de Coupe Davis, l’Espagne n’est pas à la fête. Les joueurs présents à Rome pour le Masters Series ont décidé, dans la nuit de mardi à mercredi, de rompre tout contact avec le président de la Fédération espa­gnole de tennis (RFET), Pedro Munoz, qu’ils accusent de les avoir « trompés ». 

Rafael Nadal, David Ferrer, Tommy Robredo, Nicolás Almagro, Juan Carlos Ferrero, Carlos Moyá, Fernando Verdasco, Feliciano López, et le sélec­tion­neur espa­gnol, Emilio Sánchez Vicario ont annoncé par le biais d’un commu­niqué, qu’ils « ne parti­ci­pe­ront pas aux actes de la RFET tant que Monsieur Munoz sera président ». Avant d’ajouter : « Notre unique objectif est, et sera, de repre­senter au mieux l’Espagne et nous n’ac­cep­tons pas les manières de M. Muñoz. Les joueurs sont ceux qui jouent, ils défendent les couleurs de notre pays, ils doivent être les prin­ci­paux concernés dans les déci­sions à adopter. » Les neuf compo­sants de l’équipe espa­gnole n’ont pas aimé la façon dont le choix de Madrid leur a été imposé. Selon eux, l’al­ti­tude favo­ri­se­rait le jeu rapide américan. Ils souhaitent jouer « au niveau de la mer » à Benidorm, Tenerife ou Gijon, autres villes candidates. 

Selon les médias espa­gnols, la RFET serait soumise à des pres­sions pour choisir Madrid, dans la mesure où la Communauté de Madrid est devenue en janvier dernier le parrain offi­ciel de la Coupe Davis jusqu’en 2010.

Instagram
Twitter