Accueil Coupe Davis Coupe Davis: violent clash entre les joueurs et la Fédération espagnol

Coupe Davis : violent clash entre les joueurs et la Fédération espagnol

-

Le président de la Fédération espagnole de tennis (RFET), Pedro Muñoz voudrait que la demi-finale opposant l’Espagne et les Etats-Unis se déroule dans les arènes de Las Ventas à Madrid, soit à environ 600 mètres d’altitude. Les joueurs se disent « trompés »

A quatre mois de la demi-finale de Coupe Davis, l’Espagne n’est pas à la fête. Les joueurs présents à Rome pour le Masters Series ont décidé, dans la nuit de mardi à mercredi, de rompre tout contact avec le président de la Fédération espagnole de tennis (RFET), Pedro Munoz, qu’ils accusent de les avoir « trompés ».

Rafael Nadal, David Ferrer, Tommy Robredo, Nicolás Almagro, Juan Carlos Ferrero, Carlos Moyá, Fernando Verdasco, Feliciano López, et le sélectionneur espagnol, Emilio Sánchez Vicario ont annoncé par le biais d’un communiqué, qu’ils « ne participeront pas aux actes de la RFET tant que Monsieur Munoz sera président ». Avant d’ajouter : «  Notre unique objectif est, et sera, de representer au mieux l’Espagne et nous n’acceptons pas les manières de M. Muñoz. Les joueurs sont ceux qui jouent, ils défendent les couleurs de notre pays, ils doivent être les principaux concernés dans les décisions à adopter. » Les neuf composants de l’équipe espagnole n’ont pas aimé la façon dont le choix de Madrid leur a été imposé. Selon eux, l’altitude favoriserait le jeu rapide américan. Ils souhaitent jouer « au niveau de la mer » à Benidorm, Tenerife ou Gijon, autres villes candidates.

Selon les médias espagnols, la RFET serait soumise à des pressions pour choisir Madrid, dans la mesure où la Communauté de Madrid est devenue en janvier dernier le parrain officiel de la Coupe Davis jusqu’en 2010.

Instagram
Twitter