Accueil Exhibition L'Adria Tour, c'est jet privé à gogo, embrassades et Djokovic spirit

L’Adria Tour, c’est jet privé à gogo, embrassades et Djokovic spirit

-

Finalement, on a bien l’impression que certains joueurs s’accommodent vraiment de la situation actuelle et se soucient guère de « sauver » leur saison officielle. L’Adria Tour, qui reste une idée qu’il faut soutenir, donne réellement cette impression.

Les stars sont reçues sur le tarmac avec en toile de fond un jet privé, Novak Djokovic les accueille comme un chef d’Etat et les commentaires des invités sont tous élogieux. « Je suis tellement heureux de venir en Serbie, cela va être génial de jouer face aux meilleurs joueurs du monde », a expliqué Alexander Zverev, un discours repris en coeur par Dominic Thiem, tout juste confirmé à l’UTS de Patrick Mouratoglou et qui va cumuler les deux épreuves : « Je pense que je serai affuté car j’ai déjà joué chez moi en Autriche, mais ce sera différent en Serbie car ce sera face aux meilleurs joueurs de la planète. »

Affranchi de règlements ou de contraintes liées à un circuit, le stars du Tour se font plaisir pendant que les autres triment toujours. Le tennis vit une drôle de période.

Instagram
Twitter