AccueilWTAUne joueuse britannique suspendue pour dopage

Une joueuse britannique suspendue pour dopage

-

Dans un récent commu­niqué publié le 8 juin, le fédé­ra­tion inter­na­tio­nale de tennis informe de la suspen­sion provi­soire de la joueuse britan­nique Tara Moore, actuelle 390e joueuse mondiale en simple et 83e en double. 

« Mme Moore a fourni un échan­tillon alors qu’elle parti­ci­pait à un tournoi WTA à Bogota, en Colombie, en avril 2022. L’échantillon a été divisé en échan­tillons A et B et l’ana­lyse ulté­rieure a révélé que l’échan­tillon A conte­nait des méta­bo­lites de la Nandrolone et de la Boldénone et son méta­bo­lite, qui sont des substances inter­dites figu­rant dans la liste des inter­dic­tions de l’Agence mondiale anti­do­page (AMA) pour 2022. Les résul­tats d’ana­lyse anor­maux pour les substances non spéci­fiées entraînent une suspen­sion provi­soire obli­ga­toire. La joueuse a main­te­nant la possi­bi­lité de demander que l’échan­tillon B soit analysé pour voir si cela confirme l’échan­tillon A. Dans l’in­ter­valle, le joueur est inéli­gible pour parti­ciper ou assister à tout événe­ment de tennis sanc­tionné orga­nisé par les organes direc­teurs du sport à partir du début de la suspen­sion provi­soire le 27 mai 2022 », a écrit l’ITF sur son site internet. 

Après avoir pris acte de la déci­sion de la fédé­ra­tion suite à cet échan­tillon A, la joueuse en ques­tion s’est défendue via son compte Instagram :