AccueilJeux OlympiquesSimon pousse un coup de gueule : « Ceux qui ont décidé cette…

Simon pousse un coup de gueule : « Ceux qui ont décidé cette règle n’ont jamais joué au tennis »

-

Gilles Simon était furieux après sa défaite au 1er tour des Jeux Olympiques ce samedi contre Egor Gerasimov (6–4, 3–6, 4–6, en 2h34). Le Français rapproche aux orga­ni­sa­teurs ne pas avoir allonger la durée des chan­ge­ments de côté, fixée à une minute, alors que les condi­tions étaient parti­cu­liè­re­ment diffi­ciles (forte chaleur et humidité). 

« C’est brutal, toujours dans ce contexte où il faut tout faire tout seul et où on nous enlève de plus en plus de temps. Qu’on ait seule­ment une minute au chan­ge­ment de côté quand il fait 40 degrés… Je ne sais pas qui est à l’ori­gine de cette règle, mais j’ai­me­rais bien l’amener sur le terrain. En plus, il y a beau­coup de stress avec les ramas­seurs qui n’aident pas pour les serviettes. Les préoc­cu­pa­tions des orga­ni­sa­teurs sont souvent diffé­rentes de celles des joueurs. On récu­père moins vite, les jambes bougent moins vite. Un échange et on a le coeur qui monte très haut tout de suite. Dès qu’il y a un échange de cinq, six frappes, on a l’im­pres­sion d’avoir joué trente minutes, la tête qui tourne… Ça doit être un comité des Grands Chelems qui l’a décidée. J’imagine qu’ils n’ont jamais joué au tennis », s’est agacé Gilles Simon en confé­rence de presse. 

Daniil Medvedev a eu la même analyse tandis que Novak Djokovic, choqué par les condi­tions, a fait une autre propo­si­tion. Reste à savoir si l’ITF va réagir. 

Instagram
Twitter