AccueilOpen d'AustralieUn peu de sucre avec votre café ? - Gasquet la casquette...

Un peu de sucre avec votre café ? – Gasquet la casquette à l’envers, la raquette à l’endroit…

-

Allez, allez, allez ! On se lève, on ouvre les yeux, on se frotte les paupières… Et on file sur Welovetennis, sa tasse de café à la main, pour consulter les résultats de la nuit… Voici, comme chaque matin, votre petit résumé de la nuit australienne…

LE CAFE‐DECLA

« On ne veut jamais voir son adver­saire aban­donner à cause d’une bles­sure, mais c’est ce qui s’est passé aujourd’hui. De mon côté, je me suis senti bien sur le court. Je pense que c’est l’un de mes meilleurs débuts dans un tournoi du Grand Chelem si l’on ne regarde que mon niveau de jeu et mes sensa­tions sur le court. Je me suis bien déplacé, j’ai joué fort, même si j’ai fait quelques erreurs. Je suis vrai­ment content de la manière dont j’ai débuté. »

Stanislas Wawrinka, vain­queur d’Andrey Golubev sur abandon, à 6–4 4–1

« Martina (Hingis) m’a donné quelques conseils, j’ai essayé de les appli­quer, ça a marché. Elle m’a dit pas mal de choses sur le plan tactique et sur le plan mental. »

Belinda Bencic, Suissesse de 16 ans, vain­queur de Kimiko Date‐Krumm, 6–4 4–6 6–3

« Ca va être dur à digérer, a confié la Tricolore. Prendre deux bulles, ça m’aurait achevé. C’est violent ! Je me suis fait secouer tout de suite. Depuis ma bles­sure à l’épaule qui m’a gâché une partie de la saison dernière, je n’ai pas retrouvé le niveau qu’il faut. »

Pauline Parmentier, battue par Karolina Pliskova 6–0 6–1

LE CAFE‐VIDEO

16 jeux : c’est le temps qu’il aura fallu attendre pour voir Ernests Gulbis casser sa première raquette de la quin­zaine face à Juan Monaco. A 4–4 dans le deuxième set, le Letton rate une volée facile et inau­gure le bal du matos fracassé… Et oui, c’est aussi ça le folk­lore tennistique…

LE CAFE‐RESULTATS

C’est Stanislas Wawrinka qui a été le tout premier joueur qualifié pour le deuxième tour, cette nuit. Le Suisse a profité de l’abandon d’Andrey Golubev, touché à la jambe gauche. Stan, fraî­che­ment élu Suisse de l’année 2013, n’au­rait pas eu besoin de ça pour passer, mani­fes­te­ment : il menait 6–4 4–1 quand le Kazakh s’est blessé et semblait bien en jambes. 

Un peu plus tard, son possible adver­saire en huitièmes de finale, Richard Gasquet, est passé lui aussi. Un succès pas si facile que ça face à David Guez, 7–5 6–4 6–1 : Richard a démarré plutôt lente­ment, avant de passer la vitesse supé­rieure après un set et demi. Il ne semble pas encore parfai­te­ment remis suite à ses lésions inter­cos­tales, mais il y a du mieux…

David Ferrer, lui, n’a pas eu la tâche facile face à un inté­res­sant Alejandro Gonzalez. L’Espagnol passe avec de la marge 6–3 6–4 6–4 mais a parfois été bous­culé. Surtout, il a montré un état d’es­prit assez offensif sur le court, finis­sant avec succès 18 points sur 22 au filet. Si Ferrer commence à monter à la volée, le monde ne tourne plus rond !

Rien à signaler côté Tomas Berdych, toujours discret en début de Grand Chelem, mais rare­ment surpris. Le Tchèque écarte Alexandr Nedovyesov, 6–3 6–4 6–3, sans concéder une seule fois son service. On ne le dira jamais assez, mais c’est impor­tant de se sentir en sécu­rité sur sa mise en jeu dès les premiers coups de raquette dans ce type de tournois !

Angelique Kerber, Na Li, Ana Ivanovic… Toutes trois ont passé le premier tour de façon diffé­rente : la première s’est compli­quée la vie face à Jarmila Gajdosova, 6–3 0–6 6–2 ; la deuxième a écrasé la trop jeune Ana Konjuh, 6–2 6–0 ; la troi­sième a été accro­chée mais a fait parler l’ex­pé­rience contre Kiki Bertens, 6–4 6–4, pour remporter la 385ème victoire de sa carrière.

L’un des chocs de cette journée a accouché d’une souris… Laura Robson était beau­coup trop juste pour inquiéter Kirsten Flipkens. La Belge s’im­pose 6–3 6–0 – c’était impor­tant qu’elle ne se fasse pas piéger d’en­trée, elle a un huitième de finale à défendre.

Pour la deuxième fois de sa carrière, Venus Williams a été éliminée au premier tour de l’Open d’Australie. L’aînée des soeurs Williams avait un tirage diffi­cile, il faut dire : elle s’in­cline face à Ekaterina Makarova, 2–6 6–4 6–4. Les temps sont durs pour Venus, 38ème mondiale, qui va encore perdre des points alors qu’elle tente toujours de retrouver l’élite.

Enfin, côté Français, outre Richard Gasquet, Kenny de Schepper, Adrian Mannarino, Jérémy Chardy et Virginie Razzano sont passés. Pour Pauline Parmentier, Caroline Garcia et, forcé­ment, David Guez (battu par Richard), l’aven­ture est finie…

LE CAFE‐TWEETS

*Ivanovic remporte la 385ème victoire de sa carrière face à Kiki Bertens, 6–4 6–4


* David Ferrer est monté 22 fois au filet face à Alejandro Gonzalez


* Rajeev Ram envie Tim Smyczek et ses masseuses.…


* « Beck inflige une défaite diffi­cile à Martic 6–0 6–0. Martic a un grand talent mais a vrai­ment régressé avec toutes ses bles­sures. » Parmentier n’était pas loin du « bagel » non plus…


* Même Albano Olivetti se lève pour l’Open d’Australie… ah non, en fait, c’est plutôt pour courir !

Article précédentChardy sans frémir
Article suivantEbden domine Mahut