AccueilRoland GarrosNadal face à un gaucher, et alors ?

Nadal face à un gaucher, et alors ?

-

Adversaire du Majorquin au troi­sième tour ce samedi, Cameron Norrie réalise une saison très inat­tendue sur terre battue. 

Souvent très perfor­mant, il a atteint la finale d’Estoril et de Lyon. Le Britannique présente un bilan de 15 victoires pour 4 défaites sur ocre cette saison. Peu de joueurs peuvent s’ap­puyer sur de telles certi­tudes. C’est pour cela qu’il a expliqué avoir une chance face à Rafael Nadal. 

D’abord parce qu’il l’a joué à Barcelone et qu’il a un point de repère et aussi pense‐t‐il parce que derniè­re­ment le grand Rafa a eu quelques soucis face à un autre gaucher à Rome, un certain Denis Shapovalov.

Si le premier argu­ment est rece­vable, le second l’est un peu moins car une statis­tique vient démentir que le jeu de l’Espagnol soit gêné par le fait d’af­fronter un gaucher.

En effet, Nadal a remporté ses 18 derniers matches joués contre les gauchers depuis sa défaite en 2017 à Montréal face à Shapovalov. 

Alors même si un gaucher l’oblige à changer ses schémas de jeu, il ne semble pas que cela soit un vrai problème pour celui qui est en quête d’un 14ème titre du côté de la porte d’Auteuil.