AccueilRoland GarrosNadal face à un gaucher, et alors ?

Nadal face à un gaucher, et alors ?

-

Adversaire du Majorquin au troi­sième tour ce samedi, Cameron Norrie réalise une saison très inat­tendue sur terre battue. 

Souvent très perfor­mant, il a atteint la finale d’Estoril et de Lyon. Le Britannique présente un bilan de 15 victoires pour 4 défaites sur ocre cette saison. Peu de joueurs peuvent s’ap­puyer sur de telles certi­tudes. C’est pour cela qu’il a expliqué avoir une chance face à Rafael Nadal. 

D’abord parce qu’il l’a joué à Barcelone et qu’il a un point de repère et aussi pense‐t‐il parce que derniè­re­ment le grand Rafa a eu quelques soucis face à un autre gaucher à Rome, un certain Denis Shapovalov.

Si le premier argu­ment est rece­vable, le second l’est un peu moins car une statis­tique vient démentir que le jeu de l’Espagnol soit gêné par le fait d’af­fronter un gaucher.

En effet, Nadal a remporté ses 18 derniers matches joués contre les gauchers depuis sa défaite en 2017 à Montréal face à Shapovalov. 

Alors même si un gaucher l’oblige à changer ses schémas de jeu, il ne semble pas que cela soit un vrai problème pour celui qui est en quête d’un 14ème titre du côté de la porte d’Auteuil.

Instagram
Twitter