AccueilWimbledonAlcaraz : "Ce mercredi, j'étais à nouveau moi-même sur le court"

Alcaraz : « Ce mercredi, j’étais à nouveau moi‐même sur le court »

-

Obligé de s’employer pendant cinq sets pour son entrée en lice contre Jan‐Lennard Struff, Carlos Alcaraz a passé la vitesse supé­rieure face à Tallon Griekspoor mercredi (6–4, 7–6(0), 6–3). En confé­rence de presse, le jeune espa­gnol s’est exprimé sur son arme fatale : l’amortie.

« Aujourd’hui, j’étais à nouveau moi‐même sur le court, j’ai utilisé mes amor­ties. Je ferai de même lors de mes prochains matches, en espé­rant que les gens appré­cie­ront. Je fais des amor­ties depuis que je suis enfant, c’est naturel pour moi », a expliqué le 7e mondial, opposé à Oscar Otte au 3e tour.