AccueilWimbledonArthur Fils, qualifié en huitièmes : "Au début du quatrième, je me...

Arthur Fils, qualifié en huitièmes : « Au début du quatrième, je me suis dit à moi‐même : ‘Maintenant, tu fermes ta gueule, tu arrêtes de te plaindre et tu verras à la fin si tu as gagné. Ne parle plus.’ C’est une des raisons pour lesquelles j’ai gagné »

-

Arthur Fils a vrai­ment dû se faire violence pour battre Roman Safiullin et se quali­fier pour la première fois de sa carrière en huitièmes de finale de Wimbledon. 

Mené deux sets à un par le Russe et perturbé par quelques rebonds capri­cieux sur une surface qu’il ne porte pas dans son coeur, le protégé de Sebastien Grosjean a reconnu en confé­rence de presse qu’il avait réussi à laisser sa frus­tra­tion de côté grâce notam­ment à quelques mots doux. 

« Oui, j’étais vrai­ment « down » menta­le­ment, à la fin du troi­sième set et, fran­che­ment, il y a un an, j’au­rais pris 6–0 au quatrième. Je me plai­gnais un peu des condi­tions, mais au début du quatrième, je me suis dit à moi‐même : ‘Maintenant, tu fermes ta gueule, tu arrêtes de te plaindre et tu verras à la fin si tu as gagné. Ne parle plus.’ C’est une des raisons pour lesquelles j’ai gagné. Parce qu’en­suite j’étais dedans, très focus. »