AccueilWTAMauresmo et Bartoli sont là, Dechy près de l’exploit

Mauresmo et Bartoli sont là, Dechy près de l’exploit

-

Alors que Marion Bartoli et Amélie Mauresmo se sont rassu­rées aujourd’hui à Wimbledon, Nathalie Dechy est passée à « deux milli­mètres » de l’ex­ploit face à Ana Ivanovic. La route s’ar­rête ici aussi pour Parmentier et Serra. Retour sur la journée trico­lore de mercredi. 

Amélie Mauresmo a prouvé qu’elle avait des ressources dans son duel face à l’Espagnole Virginia Ruano Pascual. La Française, menée d’en­trée un set à zéro, a su remonter la pente pour fina­le­ment s’im­poser en trois sets et 102 minutes : 4–6, 6–1, 6–1. Au troi­sième tour, la gagnante de l’édi­tion 2006 aura fort à faire face à l’Américaine Serena Williams.

Marion Bartoli s’est égale­ment illus­trée en domi­nant l’Ukrainienne Tatiana Perebiynis en deux sets (6–2, 7–5). La numéro 1 Française était pour­tant menée 5 jeux à 2 dans la deuxième manche. Finaliste l’année dernière, Bartoli est revenue après match sur les mois de galère qu’elle a passé avant de retrouver le gazon de Wimbledon : « Je suis revenue. J’ai été momi­fiée pendant six mois, mais je revis, a commenté la Française. De janvier jusqu’à Roland‐Garros, je dormais quinze heures par nuit et je me réveillais avec l’im­pres­sion d’avoir fait une nuit blanche. Je n’avais plus l’énergie de rien faire, c’était de l’épui­se­ment général. » a‑t‐elle confié en confé­rence de presse.

Plus tôt dans l’après‐midi, Nathalie Dechy a failli créer l’ex­ploit de la quin­zaine en domi­nant la numéro 1 mondiale Ana Ivanovic. La Française a même eu deux balles de matches dans la deuxième manche, avant de tomber au bout du suspense : 6–7, 7–6, 10–8 après 3h15 d’un duel intense. « J’étais à deux milli­mètres de la victoire. C’est dur à avaler », a confié Dechy à la fin de la rencontre.

Pauline Parmentier et Florent Serra ont eux aussi connu la défaite aujourd’hui. Parmentier a produit un bon match face à l’Australienne Dellacqua avant de s’in­cliner en trois sets (1–6 6–2 6–3). Serra a lui aussi livré une rude bataille face à l’Italien Andreas Seppi, mais a connu le même résultat que sa compa­triote en cinq sets : 6–3, 6–7, 6–2, 6–7, 6–4.

Instagram
Twitter