AccueilATP – WTAFleming : « Je doute que les tour­nois puissent survivre avec un huis…

Fleming : « Je doute que les tournois puissent survivre avec un huis clos »

-

Reverra‐t‐on du tennis cette saison ? La ques­tion anime tous les obser­va­teurs et Peter Fleming, ancien huitième mondial, a fait part de ses doutes sur Tennis.com concer­nant l’en­chaî­ne­ment qui sera demandé aux joueurs et donc le risque de bles­sure : « Nous espé­rons revoir du tennis à un moment donné cette année. Mais ça semble de plus en plus diffi­cile… Il faut espérer que le calen­drier comprenne des tour­nois de moindre enver­gure qui offri­ront des semaines de repos aux meilleurs joueurs car personne ne peut jouer plus de quatre ou cinq semaines d’affilée, même en pleine forme et encore moins après une mise à pied de cinq ou six mois. »

L’Américain, quart de fina­liste à Wimbledon en 1980, se montre égale­ment scep­tique sur la capa­cité des tour­nois à survivre à un possible huis clos : « Vu la façon dont les choses se passent, je ne suis pas sûr que nous rever­rons du public dans les tour­nois de tennis pendant plusieurs mois voire pas du tout cette année. J’espère que je me trompe évidem­ment, mais quelque chose de profond doit changer avant que le public soit de nouveau accepté. La NBA peut survivre grâce aux seuls revenus des droits TV, car les contrats sont très impor­tants. La tennis n’a pas autant de chance, alors la ques­tion est de savoir si les tour­nois peuvent gagner de l’argent sans les fans et survivre. J’en doute. Je ne sais pas qui serait prêt à payer la note juste pour offrir aux télé­spec­ta­teurs un nouveau contenu. »

Instagram
Twitter