AccueilATPATP – DubaiGoffin, battu mais mauvais perdant

Goffin, battu mais mauvais perdant

-

Dominé par un Kei Nishikori qui retrouve peu à peu son niveau de jeu, le joueur belge a pesté contre les condi­tions de jeu, un constat que l’on a du mal à comprendre car à ce niveau là, le choix d’un calen­drier se fait aussi en fonc­tion de ses qualités et des infor­ma­tions glanées chaque saison. 

Du coup, le discours de David peut très vite être perçu comme celui d’un « mauvais perdant » : « Je sais pour­quoi je ne suis pas venu souvent jouer à Dubaï. C’est très diffi­cile de jouer ici. C’est telle­ment rapide qu’il est très compliqué de contrôler la balle. C’est le jour et la nuit avec un tournoi comme Montpellier. Qui plus est quand j’af­fronte quel­qu’un comme Kei. La tran­si­tion n’était sans doute pas idéale, mais c’était le programme que je m’étais fixé, afin d’avoir des matches à la fois dans des condi­tions indoor et en plein air. J’aurais pu mieux servir quand je suis revenu à 4–4 dans le deuxième set, mais je me suis battu jusqu’au bout. Et si à quelque chose malheur est bon, cela me permettra de pouvoir me poser un peu et de bien préparer le tournoi Masters 1000 de Miami. »

Instagram
Twitter