AccueilATPGilles Simon : « Federer qui garde ses records, ça fait que pendant…

Gilles Simon : « Federer qui garde ses records, ça fait que pendant des générations encore, on va nous le mettre à toutes les sauces »

-

Hier, la rédac­tion de We Love Tennis a donc reçu le livre de Gilles Simon : « Ce sport qui rend fou » qui sort le 28 Octobre aux Editions Flammarion. 

191 pages inté­res­santes, dévo­rées en trois sets avec du « rythme » et des coups droits de ligne.

Plusieurs passages enga­geants et un chapitre entier inti­tulé : le Mythe Federer.

Gilles Simon évoque l’idée que nos forma­teurs n’ont qu’une idée en tête depuis vingt ans : former en France un nouveau Federer. Une théorie qu’il conviendra de véri­fier auprès d’autres coaches, c’est ce que nous ferons dans le prochain numéro de notre maga­zine qui sortira fin Novembre. 

Cette obses­sion de Federer occupe donc une grande partie de l’ou­vrage, et Gilles aime­rait que les choses changent dans les têtes. On a choisi un extrait choc qui résume bien l’axe évoqué par « Gillou » : « Si Federer garde ses records, ça va nous permettre de dire que, certes, Djoko et Nadal sont des bons joueurs aussi, mais surtout qu’ils sont moins forts. C’est pour ça que cette histoire de GOAT prend une telle propor­tion depuis des années, parce qu’ils sont nombreux ceux qui croient que les records de Federer ne tombe­ront jamais. Or si Djokovic le dépasse alors qu’il ne fait quasi­ment aucune volée, ça cassera les schémas de pensée de pas mal de gens.

Parce qu’on ne l’aime pas autant que Federer, tout simple­ment. Si les records de Federer tombent, alors on ne pourra plus faire semblant, on ne pourra plus limiter le tennis à un seul joueur. On est d’ac­cord que le jeu proposé par Federer est sans doute le plus plai­sant à regarder, mais ce n’est pas néces­sai­re­ment le plus effi­cace. Novak, ça fait peut‐être moins rêver, mais ce n’est pas moins effi­cace. Et s’il le dépasse en termes de victoires en Grand Chelem (car en défi­ni­tive c’est ça qui compte), là on ne pourra plus se voiler la face.

Federer qui garde ses records, ça fait que pendant des géné­ra­tions encore, on va nous le mettre à toutes les sauces. Et j’ai pas envie de ça. J’aimerais qu’un gamin à qui on impose de jouer comme Federer puisse répondre : « Oui mais Novak et Rafa ont gagné vingt et un titres en jouant autement »

Bref, le débat est ouvert, et on vous invite vive­ment à lire ces « confes­sions » qui abordent énor­mé­ment de sujets autour du tennis haut‐niveau avec de l’hu­mi­lité, des exemples précis qui peuvent servir à tous les joueurs de la planète.

Instagram
Twitter