AccueilATPMoya : "Quand je suis arrivé à mes objectifs, j’ai eu une...

Moya : « Quand je suis arrivé à mes objectifs, j’ai eu une sorte de vide »

-

Carlos Moya était l’invité du podcast Subidos A La Red où il s’est longue­ment confié sur sa carrière. L’Espagnol, numéro 1 mondial et vain­queur de Roland‐Garros en 1998, a fait part de son admi­ra­tion envers les joueurs comme Rafael Nadal dans leur capa­cité à toujours trouver une nouvelle source de moti­va­tion : « Les grands joueurs gagnent un tournoi et après peu de temps, ils pensent déjà à parti­ciper et à vouloir gagner le prochain, c’est ce qui les distingue des mortels. Par exemple, je me basais sur des objec­tifs : quand je les attei­gnais, j’avais un petit creux. Mon but était de gagner un Grand Chelem, pas cinq, je voulais être numéro un, pas numéro un pendant des semaines et des semaines. Quand j’y suis arrivé, j’ai eu une sorte de vide… Peut‐être que je manquais d’ambition. La faim que des joueurs comme Rafa ont de conti­nuer à évoluer et de surmonter des mauvais moments est ce qui les rend spéciaux. Quand le moment est venu, ils arrivent à trouver une force supplé­men­taire. Cette ambi­tion, cette compé­ti­ti­vité qu’ils ont est quelque chose qui sort de l’ordinaire. »