AccueilLe blog de la rédac'Djokovic n'a plus le choix : c'est la piqûre ou adieu l'Open...

Djokovic n’a plus le choix : c’est la piqûre ou adieu l’Open d’Australie !

-

Finalement, les choses se sont éclair­cies au sujet du vaccin à l’Open d’Australie. 

Le premier ministre de l’État du Victoria, Daniel Andrews, a clai­re­ment expliqué que si Novak Djokovic voulait parti­ciper à l’Open d’Australie 2021, il n’avait pas le choix, il devra être vacciné. 

Cela implique aussi que l’en­semble des joueurs et joueuses qui voudront être présents à la première levée du Grand Chelem de l’année 2022 devront égale­ment le faire.

On attend avec une certaine impa­tience la réac­tion de Novak Djokovic. C’est un sujet très sensible pour le Serbe et aussi pour d’autres cham­pions comme Rublev exemple.

Plus le temps avance, et plus l’Australie démontre une inca­pa­cité totale à prendre du recul ou des mesures logiques et décentes vis à vis de la pandémie. Le « délire » de la tolé­rance zéro confirme aussi une certaine idée de la liberté au pays des kangourous…

Instagram
Twitter