AccueilUS OpenSakkari, victime de Raducanu : « Je n’étais pas moi‐même sur le court »

Sakkari, victime de Raducanu : « Je n’étais pas moi‐même sur le court »

-

Maria Sakkari peut s’en vouloir. 

Tombeuse de Petra Kvitova, Bianca Andreescu et Karolina Pliskova avant de se présenter face à la jeune et pétillante Emma Raducanu, la Grecque n’est jamais parvenue à se libérer face à une joueuse en totale confiance. Pourtant, Maria aurait pu s’ap­puyer sur son expé­rience du dernier carré où, à Roland‐Garros cette année, elle s’était seule­ment inclinée 7–9 dans l’ultime manche face à la future lauréate Barbora Krejcikova. 

« Clairement, les choses ne se sont pas bien passées. Je n’étais pas moi‐même sur le court. Je lui ai donné telle­ment d’op­por­tu­nités. Je ne l’ai même pas, genre, poussée avec mon jeu. Elle a tout trouvé assez faci­le­ment pour me mettre en diffi­culté. Mais c’est tout à son honneur. Elle a saisi sa chance. Je n’ai pas ressenti plus de pres­sion après la défaite d’Aryna. C’est juste que je n’ai proba­ble­ment pas bien géré le fait de jouer une deuxième demi‐finale cette année. J’avais de mauvais souve­nirs de ma dernière demi‐finale et je pense que je n’ai pas bien géré la situa­tion. La plupart du temps, les choses ne se passent pas comme vous le voulez. Il faut l’ac­cepter. Je suis une personne qui va rentrer chez elle et recom­mencer à travailler dur parce que je suis en train de vivre la meilleure saison de ma vie. J’ai encore de très bonnes chances de terminer la saison là où je le souhaite, peu importe ce qui s’est passé ici. Il faut juste que je continue à croire en moi, à faire ce que je fais. »

Instagram
Twitter