AccueilATPATP - BâleRoger, tarif réduit

Roger, tarif réduit

-

Roger Brennwald, direc­teur de l’ATP 500 de Bâle, a confirmé dans la Tribune de Genève que le numéro 1 mondial accep­tait de disputer le tournoi sous des condi­tions finan­cières particulières.


Roger Federer vous accorde‐t‐il un tarif de faveur pour sa prime d’engagement à Bâle ?

Il faudrait lui demander ! (rires). Je ne pense pas qu’il évolue­rait ailleurs qu’à Bâle avec de telles condi­tions. Roger Federer nous a propulsés dans un autre monde. Ce qui stimule toute l’organisation du tournoi, quand elle a le privi­lège d’accueillir non pas le meilleur sportif bâlois, ni même suisse ou meilleur tennisman du monde. Mais le plus grand sportif de la planète.

Vos rela­tions person­nelles avec Roger Federer ne datent pas d’aujourd’hui…

Hors de sa famille et de son entou­rage proche, je dois être l’un de ceux qui l’a le mieux connu depuis son enfance. Nous habi­tions à quelques centaines de mètres, lui à Münchenstein, moi à Binningen. Il s’entraînait au Tennis‐Club Old Boys, à un kilo­mètre de ma maison. À 12 ans, il a débuté aux Swiss Indoors en tant que ramas­seur de balles.

Article précédentLes demis à Bali
Article suivantSet1 > Youzhny domine Simon