AccueilLe blog de la rédac’Federer et le destin ne sont déci­dé­ment pas les alliés de Djokovic…

Federer et le destin ne sont décidément pas les alliés de Djokovic…

-

Le sort s’acharne‐t‐il sur Novak Djokovic ? (voir le dessin ci dessous de L’Equipe du jour). On peut réel­le­ment le penser. 

Alors que l’on devrait célé­brer en grande pompe son record incroyable de 311 semaines à la tête du clas­se­ment mondial, le sort, le destin ou l’his­toire c’est comme vous voulez en a décidé autre­ment puisque cette semaine est surtout consacré au retour du retour de Roger Federer après plus d’un an d’ab­sence sur le circuit. 

Du coup, Novak doit tenter de « survivre » média­ti­que­ment alors même que tous les grandes chaînes ne veulent qu’en­tendre la voix du Maestro. Certains y verront encore un signe, les fans de Djokovic oublie­ront vite cette péri­pétie surtout si le Suisse se plante au Qatar. 

Il reste que malgré tout cet exploit n’a pas eu la couver­ture qu’il méri­tait, et même si Djokovic a poussé la « chan­son­nette » en accor­dant quelques entre­tiens exclu­sifs, la méca­nique suisse, milli­mé­trée a encore fait quelques dégâts. 

Rien ne pouvait prédire que deux évène­ments de cette teneur soient face à face notam­ment dans cette période ou l’ac­tua­lité n’est pas toujours au rendez‐vous. 

Sans se dire qu’il est maudit, cela rajoute une marche à l’es­ca­lier du Serbe, qui ne manquera pas sur le terrain de convaincre les plus sceptiques. 

Tout est vrai­ment réuni pour que Novak soit plus fort qu’il n’a jamais été. Miami nous appor­tera pas de réponses précises à ce sujet car le vrai rendez‐vous sera en mai, du côté de la porte d’Auteuil. On a déjà hâte d’y être.

.

Instagram
Twitter