AccueilRoland GarrosBernard Giudicelli : « Pour les spec­ta­teurs, on travaille sur trois options »

Bernard Giudicelli : « Pour les spectateurs, on travaille sur trois options »

-

Le président de la Fédération Français de Tennis a donné une inter­view au Figaro où il précise encore les choses concer­nant Roland‐Garros. L’idée est bien de plus jouer sans spec­ta­teurs et d’adapter l’offre en fonc­tion des dernières direc­tives tout en étant flexible : « Le huis clos, c’est le pire des scéna­rios. On va prendre rapi­de­ment les déci­sions pour la jauge et le format. On travaille sur trois options. Celle du huis clos est encore envi­sagée mais pas privi­lé­giée. On réflé­chit à une jauge partielle, qui peut varier en fonc­tion des infor­ma­tions données par le gouver­ne­ment. La commer­cia­li­sa­tion des billets est l’un des aspects impor­tants. Dans l’hypothèse, où nous commer­cia­li­se­rions une jauge partielle, des places supplé­men­taires pour­raient être libé­rées si les condi­tions sani­taires deviennent encore plus favorables »

Instagram
Twitter