AccueilATPATP - ShanghaiMurray : "La Coupe Davis est prioritaire"

Murray : « La Coupe Davis est prioritaire »

-

La finale de la Coupe Davis entre la Belgique et la Grande‐Bretagne a lieu dans un peu plus d’un mois (27 au 29 novembre). Mais elle occupe déjà tous les esprits. Interrogé à ce sujet après son entrée en lice au Masters 1000 de Shanghai, Andy Murray a de nouveau réaf­firmé sa prio­rité au Saladier d’Argent…

Solide et plutôt convain­cant pour son retour à la compé­ti­tion contre Steve Johnson à Shanghai (6–2 6–4), Andy Murray s’est à nouveau exprimé sur la finale de Coupe Davis (27 au 29 novembre). Après la quali­fi­ca­tion en septembre dernier, le Britannique avait laissé entendre qu’il pour­rait renoncer au Masters de Londres (15 au 22 novembre). Des propos qui n’avaient pas plu au patron de l’ATP, Chris Kermode. Ce dernier avait rappelé à l’ordre l’Écossais en expli­quant que la parti­ci­pa­tion au Masters était « obli­ga­toire » sauf bles­sure. Justement. Ce mercredi, le numéro 2 mondial a expliqué qu’il serait à l’O2 Arena seule­ment s’il s’estime « en forme et en bonne santé ». L’Écossais met en avant ses problèmes de dos. Voici ce qu’il a déclaré (propos relayés par la RTBF et la DH) :

« Cela ne m’a pas mis de pres­sion supplé­men­taire, j’ai juste dit la vérité. Mon dos m’a causé des soucis en chan­geant de surfaces (…) Je ferai ce qui me semble être le mieux pour moi. Si tout va bien et que mon dos me laisse tran­quille pendant ma prépa­ra­tion sur terre battue, alors j’irai au Masters (…) C’est un tournoi que j’aime disputer et c’est une belle récom­pense pour le dur travail fourni tout au long de l’année. Mais la Coupe Davis est prio­ri­taire et je veux être sûr d’être en forme et en bonne santé pour ça. »

Un épisode qui n’est pas sans rappeler celui de Roger Federer la saison dernière. Néanmoins, le Suisse possède une capa­cité d’adaptation sans doute plus rapide à la terre battue que celle du Britannique. Et puis on peut faci­le­ment comprendre Andy Murray. L’Écossais dispu­tera d’autres Masters. En revanche, pas sûr qu’une finale de Coupe Davis se représente…

Dans la course au Masters, cet épisode pour­rait bien faire les affaires d’un Tricolore : Richard Gasquet. Le Biterrois a tout intérêt à sécu­riser, au minimum, sa neuvième place à la Race. En tout cas, le feuilleton Andy Murray est loin d’être terminé…