AccueilATPLa petite entre­prise de Felix Auger‐Aliassime ne veut pas connaitre de crise

La petite entreprise de Felix Auger‐Aliassime ne veut pas connaitre de crise

-

Depuis quelques semaines, la vie de Félix Auger‐Aliassime a changé puisque la fédé­ra­tion cana­dienne qui le soute­nait a décidé de le laisser voler par ses propres ailes, une déci­sion prise un peu plus tôt à cause de la crise du Covid‐19. Le jeune espoir cana­dien prend donc en charge son team comme il l’a expliqué à nos confrères du Journal du Québec : « Je crois que ça allait finir par arriver l’année prochaine, de toute façon. Pour moi, c’est une ouver­ture pour couper les liens et devenir auto­nome. Je suis doré­na­vant chef de mon entre­prise. Je gère mon équipe et mes finances. Je crois que c’est une période très éduca­tive. J’apprends à me connaître encore plus ». Toujours positif et conscient qu’il peut être un exemple pour les autres, le Canadien qui est actuel­le­ment à l’aca­démie Mouratoglou n’a pas changé ses plans, crise ou pas crise : « Ce répit ne change rien à mon objectif premier, qui est de devenir le meilleur joueur de tennis possible. Je veux gagner des tour­nois impor­tants quand l’action va reprendre, donc ma moti­va­tion ne change pas. Je prends les jour­nées une à la fois. Je travaille très fort pour améliorer toutes les facettes de mon jeu. »

Instagram
Twitter