AccueilUS OpenMonfils fait du Gaël, et Berrettini en profite

Monfils fait du Gaël, et Berrettini en profite

-

Matteo Berrettini dispu­tera la première demi‐finale en Grand Chelem de sa carrière ! L’Italien s’est offert Gaël Monfils après un thriller de cinq manches achevé en incroyable feu d’ar­ti­fice (3–6, 6–3, 6–2, 3–6, 7–6(5)). Il affron­tera Rafael Nadal ou Diego Schwartzman pour une place en finale de l’US Open.

Après deux manches décou­sues, la rencontre est devenue complè­te­ment folle. Gaël Monfils avait bien démarré, menant 6–3, 2–0 avant de subir sans réac­tion les coups de boutoir de l’Italien. C’était sans compter sur la force de carac­tère du Français, qui a recom­mencé à s’en­cou­rager bruyam­ment dès l’en­tame de la quatrième manche. Revenu à deux sets partout, il semblait alors court physi­que­ment, et malgré un retour de 2–0 à 2–2, le Parisien se retrou­vait mené 5–3, 40–30 sur service adverse. C’est à ce moment‐là que tout est devenu dingue.

En passe de se quali­fier pour la première demi‐finale de sa carrière en Grand Chelem, l’Italien a craqué, servant une double faute avant de se faire rejoindre à 5–5. Il est alors revenu de 0–30 pour remporter le jeu. Il s’est alors procuré deux nouvelles balles de match à 6–5, au cours d’un jeu qui aura vu Gaël Monfils commettre trois doubles fautes. Néanmoins, il en fallait encore plus pour terrasser la « Monf » ce soir. Ce dernier a sauvé ces deux occa­sions, d’un service gagnant puis d’un point de folie durant lequel il a flirté avec la rupture. Le jeu décisif qui suivra ne sera pas moins irres­pi­rable. Mené 5–2 après deux nouvelles doubles fautes, le 13e joueur mondial est revenu grâce notam­ment à un passing de coup droit foudroyant. Un énième retour vain puisque l’Italien triom­phait sur sa cinquième balle de match.

Il retrou­vera Rafael Nadal ou Diego Schwartzman pour sa première demi‐finale en Grand Chelem. Avant, le jeune Transalpin devra récu­pérer de ces quatre heures de combat acharné.